samedi 18 août, 2018

TOP-BAR
5EME SOMMET UA-UE : DES ACTIONS CONCRETES POUR LES JEUNES POPULATIONS ET LES GENERATIONS FUTURES

5EME SOMMET UA-UE : DES ACTIONS CONCRETES POUR LES JEUNES POPULATIONS ET LES GENERATIONS FUTURES

Réunis les 29 et 30 novembre 2017 à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire, à l’occasion du 5ème Sommet Union africaine (UA) – Union européenne (UE) sur le thème : « Investir dans la jeunesse pour une croissance inclusive accéléré et un développement durable », les chefs d’Etats et de gouvernements des Etats membres de l’Union africaine et de l’Union européenne, le Président de la Commission de l’Union Africaine (CUA), le Président du Conseil européen et le Président de la Commission Européenne se sont engagés à contribuer à la construction d’un avenir durable pour les jeunes.

« Investir dans la jeunesse est une condition préalable à la construction d’un avenir durable. Il est hautement prioritaire de fournir aux jeunes les compétences et les opportunités dont ils ont besoins ainsi que la mobilisation d’investissements ciblés » ; soulignent en substance la déclaration finale du sommet UA-UE.

La réalisation d’un tel objectif, passant nécessairement par la croissance, l’investissement, la création d’infrastructures le développement des compétences, les Etats membres se sont engagés à augmenter les efforts conjoints pour faire progresser la transformation économique et le développement durable à travers la promotion du commerce intra-africain, l’appui à la mise en place du libre-échange continental de la zone Afrique et la mise en œuvre du programme de développement de l’Afrique ( PIDA) pour créer l’infrastructure régionale nécessaire et son interconnexion.

La question inéluctable de la migration et la mobilité a été abordée au cours de ce sommet. Les participants se sont engagés à approfondir et renforcer la coopération et le dialogue sur ces questions. Ils ont par ailleurs exprimé leur engagement politique ferme à s’attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière et du déplacement forcé.

Une bonne gouvernance et une paix durable étant nécessaires à la création de richesses, au développement et à la croissance, les Etat membres réitèrent leur engagement à défendre la souveraineté et l’intégrité territoriale des Etats ; à œuvrer à l’effectivité de la paix et de la sécurité en Afrique.

Le changement climatique et la gestion de ressources naturelles ont également été à l’ordre du jour du 5ème sommet UA-UE. Les pays membres et leurs partenaires se sont engagés, outre le soutien de l’initiative africaine sur les énergies renouvelables, à investir dans la gestion et la réduction des risques de catastrophes ainsi que la gestion durable des ressources naturelles et des écosystèmes.

Pour la période précédant le prochain Sommet, les Chefs d’Etats se sont données comme priorités stratégiques les thématiques suivantes :

  • Investir dans les gens – éducation, science, technologie et développement des compétences;
  • Renforcer la résilience, la paix, la sécurité et la gouvernance;
  • Migration et mobilité;
  • Mobiliser les investissements pour la transformation structurelle durable de l’Afrique.

La mise en œuvre de ces thématiques bénéficiera d’un mécanisme de financement intégral attractif pour mobiliser des investissements complémentaire issue des institutions financières et du Secteur Privé et d’un dialogue plus accru entre les Secteur Privé de l’UE et de l’UA pour renforcer d’avant la coopération déjà existante.