mardi 20 février, 2018

TOP-BAR
Assemblée Générale Ordinaire : La FOPAO adopte de nouvelles résolutions

Assemblée Générale Ordinaire : La FOPAO adopte de nouvelles résolutions

Les Organisations Patronales membres de la FOPAO se sont réunies à Abidjan en République de Côte d’Ivoire, du 26 au 27 octobre 2017 dans le cadre de l’Assemblée Général Ordinaire de la Fédération (AGO).

Rassemblée au sein de la Maison de l’Entreprise (Patronat Ivoirien), sise dans la Commune du Plateau, centre des affaires de la capitale économique Abidjan, les Patronats du Togo, du Niger, du Mali, du Sénégal, du Cap Vert, de la Mauritanie, de la Guinée, du Bénin et de la Côte d’Ivoire ont pu examiner le travail effectué par le Bureau Exécutif au titre de l’année 2015-2016, adopter de nouvelles résolutions pour les années à venir et procéder au renouvellement dudit Bureau dont le mandat est arrivé à expiration.

L’Assemblée Générale a procédé à l’issu de l’AGO, à l’adoption du rapport d’activités et du rapport financier du Bureau Exécutif dont elle a entendu lecture et à qui elle a adressé ses félicitations. Suite à l’adoption du rapport d’activités et du rapport financier, une motion spéciale de remerciements a été adressée par les Organisations Patronales présentes à la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) pour son appui technique et son important concours financier à la FOPAO.

Une mission de sensibilisation

FOPAO-ACO-Cote-d-ivoire-cgeci

L’une des problématiques relevées au cours de l’AGO a été le relâchement des membres dans leur engagement à la vie de la Fédération. Comme solution à cette problématique, l’Assemblée a recommandé au nouveau Président de la FOPAO Monsieur Jean-Marie ACKAH, actuel Président du Patronat ivoirien, d’effectuer une mission de sensibilisation et d’information auprès de ses pairs.

L’adhésion à la CEDEAO de certains pays du Maghreb, qui peuvent offrir autant d’opportunités que constituer des menaces pour le marché régional et les entreprises de la sous-région, a également été évoquée au cours des deux jours de travaux des Organisations Patronales membres de la FOPAO. Cette dernière a dans ce sens recommandé à chacun de ses membres de procéder à une étude d’impact de ces adhésions, au niveau de leur Secteur Privé. Les résultats seront communiqués au Bureau Exécutif de la FOPAO qui pourra ensuite les consolider et en tirer les conséquences, afin de faire un plaidoyer auprès de la Commission de la CEDEAO, pour qu’elle prenne en compte les préoccupations du Secteur Privé régional relativement à ces adhésions.

L’assemblée Générale n’a pas manqué d’adresser ses remerciements au Bureau International du Travail (BIT), son partenaire technique avec qui elle souhaite maintenir le partenariat.