dimanche 22 avril, 2018

TOP-BAR
Climat des affaires : La Guinée et la Côte d’Ivoire parlent business

Climat des affaires : La Guinée et la Côte d’Ivoire parlent business

La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) dans l’optique d’étendre ses limites, a entreprit les 12 et 13 juillet une mission commerciale en Guinée-Conakry, dans le cadre du Forum Guinée-Côte d’Ivoire, organisé en collaboration avec l’Agence Guinéenne de la Promotion des Investissements Privés (APIP) et le Conseil National du Patronat de Guinée (CNP-Guinée). 

Ce forum économique qui s’est tenu au Noom Hôtel de Conakry a favorisé des rencontres d’échanges entre les entrepreneurs des deux pays et la tenue de panels thématiques et d’ateliers sectoriels autour du thème central : « partenariat ivoiro-guinéen : état des lieux et perspectives de développement».

Une opportunité à saisir

A la tête d’une délégation de plus de 50 chefs d’entreprises intervenants entre autres dans le domaine de l’agro-industrie, des services, de la distribution, de la formation, de la finance, de l’agro-alimentaire, l’industrie, des BTP, des télécoms, des mines, Monsieur Jean Marie-ACKAH, Président du Patronat ivoirien a tenu avant tout à adresser ses remerciements au Premier Ministre de Guinée M. Mamadi YOULA qui s’est pleinement investi dans la réussite de cette mission ; la première du genre.

Pour le Président de la CGECI, cette mission en Guinée était importante dans la mesure où les réalités économiques de ces deux nations ont un point commun : la reconstruction. « Les réalités économiques de ces deux pays ne sont pas si différentes. La Guinée est en pleine reconstruction au même titre que la Côte d’Ivoire. Et cela représente pour les entreprises des opportunités à saisir ». Eu égard à ce point commun, une intensification des relations économiques entre la Côte d’Ivoire et la Guinée serait bénéfique aux deux Etats ; d’où l’initiative de ce forum. « Ce forum est une rencontre d’affaires au cours de laquelle nous souhaitons échanger sur les moyens d’intensifier la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et la Guinée. Tout le long de ce forum nous aurons un panel de haut niveau et des ateliers sectoriels, puis des B to B. Ces travaux devraient nous permettre d’identifier les obstacles et formuler des propositions pour une bonne synergie entre entreprises ivoiriennes et guinéennes pour des investissements fructueux ».

Le patronat ivoirien, un exemple à suivre

OD-Mission Eco CGECI-CNP GUINEE

L’avènement du Patronat ivoirien en Guinée a également suscité l’enthousiasme du Président de la République de Guinée Monsieur Alpha CONDE, qui a exhorté le Président Jean Marie ACKAH à apporter son expertise au Secteur Privé de son pays afin d’en faire une entité qui parle d’une seule et même voix. « Le secteur privé ivoirien est très en avance, et je peux en témoigner d’autant plus que j’ai bien connu la Côte d’Ivoire, où j’ai vécu quelque temps. C’est pourquoi je vous exhorte, vous, Secteur Privé ivoirien à investir en Guinée, et à apporter votre expertise à vos frères du secteur privé guinéen… M. Jean-Marie ACKAH, s’il vous plaît, appelez vos frères guinéens à s’unir. Cela fait des mois que nous les exhortons à se regrouper en une seule entité, mais ce message n’est pas encore passé. Alors, ne partez pas de Conakry, sans réunir les différentes organisations, pour leur montrer qu’unis, on est plus forts, et plus crédibles ». Cet appel à l’unité, le Président du Patronat de Côte d’Ivoire n’a pas manqué de le lancer ; rappelant que c’est lui qui permet à la CGECI de faire entendre sa voix au plan national et international.

Afin de faire perdurer cette collaboration naissante, le Président Jean Marie ACKAH a, au cours de cette mission, invité la Guinée en qualité de pays à l’honneur à la 6ème édition de la CGECI ACADEMY, le forum économique annuel du Patronat ivoirien qui se tiendra du 29 au 30 septembre 2017, au Sofitel Hôtel Ivoire, Abidjan, avec pour thème Devenir un Champion National. « La CGECI sera heureuse d’accueillir à son tour une forte délégation de chefs d’entreprises guinéens pour le renforcement de la coopération Côte d’Ivoire – Guinée ». A-t-il conclu.

Fait notable, la FOPAO ayant pris part à cette rencontre en qualité d’observateur a été un acteur majeur dans la mise en relation de ces deux patronats qui en sont par ailleurs ses membres.