jeudi 24 mai, 2018

TOP-BAR
La CGECI fédère toutes les cultures numériques en lançant  la première édition de l’African Digital Week

La CGECI fédère toutes les cultures numériques en lançant la première édition de l’African Digital Week

La transformation digitale, levier catalyseur du développement socio-économique de l’Afrique en général et de la Côte d’Ivoire en particulier, est au centre de l’action de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Chaque année, le Patronat ivoirien à travers sa Commission « Economie numérique », le Groupement des Opérateurs du secteur des technologies de l’Information et de la Communication de Côte d’Ivoire (GOTIC), l’Union Nationale des Entreprises de Télécommunications (UNETEL), Organisations Professionnelles membres de la CGECI et le Club des Directeurs des Systèmes d’Information dit Club DSI, organisent  des évènements visant à accélérer le processus de transformation digitale de l’économie de la Côte d’Ivoire, dont la maturité numérique est classée selon le rapport « Mesurer la société de l’information 2016 », au 14ème rang des pays africains et au 132ème rang mondial.

Afin de maximiser toutes ces actions et relever les nombreux défis imposés par l’avènement du numérique, il est apparu nécessaire comme le souligne Monsieur Jean-Marie ACKAH Président de la CGECI de « fédérer toutes les cultures numériques autour d’un grand rendez-vous annuel, porté par l’ensemble des acteurs de l’écosystème numérique ; ou chacun peut apporter ses idées, ses expériences ou son expertise ». Ce grand Rendez-Vous dénommé African Digital Week (ADW) a tenu sa première édition les 17, 18 et 19 janvier au Palais de la Culture d’Abidjan sis dans la commune de Treichville, sur le thème « Quels modèles de transformation digitale pour réussir le développement économique et social de l’Afrique ».

Cette initiative portée par la CGECI, le GOTIC, l’UNETEL et le Club DSI et par ailleurs placé sous l’égide du Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Poste Monsieur Bruno Nabagné Koné, vise selon monsieur Hamed CISSE vice-Président de la CGECI représentant le président Jean-Marie AKA lors de la cérémonie d’ouverture, à « doter la Côte d’Ivoire d’un événement digital aux standards internationaux, de promouvoir l’expertise et le savoir-faire local dans le but de générer la co-création et la fertilisation croisée des écosystèmes locaux et étrangers ».

Plusieurs questions dont celles relatives aux infrastructures, au financement de l’innovation, à l’industrie technologique locale, la cybersécurité et la formation des ressources humaines ont été abordées au cours de ce grand rassemblement qui devrait désormais se tenir chaque année.