mardi 18 septembre, 2018

TOP-BAR
TOP-BAR
Le CAMES Célèbre son Jubilé d’or

Le CAMES Célèbre son Jubilé d’or

 Le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) créé par les chefs d’État de l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM) à la suite de la Conférence de Niamey de 1968, a célébré du 25 mai au 1er juin ses 50 ans d’existence à son siège à Ouagadougou capitale burkinabè.

Cette commémoration dont le lancement officiel s’est tenu le 23 janvier 2018, au Palais des Congrès de Niamey a été marquée par plusieurs moments forts dont la 35ème session du Conseil des Ministres du CAMES ; le Colloque international sur l’enseignement supérieur avec les partenaires clés, précédé de la dédicace du livre relatif à l’histoire du CAMES pendant la journée porte ouverte ; les Stands d’exposition pour la promotion des IESR et des structures d’appui et d’accompagnement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Les festivités ont également permis le lancement de la 1ère édition internationale des Olympiades universitaires du CAMES ainsi qu’une soirée d’excellence (remise des prix de la phase internationale des Olympiades, présentation des lauréats du Concours sur l’hymne du CAMES, hommage aux anciens Secrétaires Généraux).

Le CAMES, un instrument unique au monde

Au cours de la célébration du jubilé d’or, plusieurs voix se sont élevées pour rendre hommage au travail accompli par le CAMES. C’est notamment le cas du secrétaire général du CAMES, Bertrand Mbatchi et du Professeur Alkassoum Maïga, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation du Burkina Faso pour qui, les 19 pays membres de l’institution doivent être « fiers d’avoir un instrument qui est unique au monde » même si certains chantiers tels que les difficultés pour certains pays à mettre en œuvre le système LMD et la promotion des enseignants vacataires ayant le doctorat demeurent.

Le 50ème anniversaire du CAMES s’est clôturé sur l’élévation du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à la Dignité de Grand-Croix de l’Ordre international des Palmes Académiques du CAMES (OPA /CAMES).