mardi 20 février, 2018

TOP-BAR
Le Conseil National Togolais amorce une nouvelle page de son histoire

Le Conseil National Togolais amorce une nouvelle page de son histoire

Le Conseil National du Patronat Togolais a tenu le 03 Février dernier, son assemblée générale élective à l’occasion de laquelle il a coopté Laurent Sédolo Coami TAMEGNON, 63 ans, ancien vice président du Conseil National du Patronat à la tête de l’institution. Il succède ainsi au président Kossivi Naku qui aura tenait les rênes de la maison patronale depuis 2001.

Le président de la Fédération des Organisations Patronales d’Afrique de l’Ouest (FOPAO) Jean Kacou DIAGOU présent à cette Assemblée Générale a rendu hommage au président sortant, adressé ses félicitations au nouvel élu, et plaidé pour un nouveau départ après la crise qui a secoué l’organisation patronale.

Tirer les leçons du passé

« Il est d’usage de dire que Celui qui ne sait pas d’où il vient, trouvera difficilement son chemin pour l’avenir. Si nous partageons cette sagesse, nous disons aussi, qu’il ne sert à rien de s’appesantir durablement sur son passé, mais d’en tirer les leçons pour réorienter son futur pour un avenir meilleur ».

C’est en ces mots que le président en exercice de la FOPAO a rendu hommage à son homologue sortant. Il n’a pas manqué de noter les progrès réalisé ces 15 dernières années grâce notamment à l’action du Président KOUDOUYOR, pionnier dans la lutte du Secteur Privé, pour obtenir la place qu’il mérite au sein de la nation togolaise et de l’économie régionale dont le président Naku partageait l’engagement.

Un engagement qui a mené le CNP togolais à bon port. « En une quinzaine d’années, que de chemin parcouru, en surmontant tous les écueils et les vicissitudes de toutes sortes que suscite un tel parcours. En ce monde où tout s’avère complexe, les qualités propres du Président Naku lui ont permis de tenir la barre et de conduire le bateau du CNP TOGO jusqu’à bon port, à travers vents et marées. Cela a été possible parce que le président Naku est tout à la fois, un entrepreneur, un homme d’affaires et un manager émérite, et, cela, je suis sûr que vous tous ici présents, pouvez en témoigner… vous avez su très tôt que les mots porteurs d’espoir, pour des enjeux collectifs d’importance, ne se disent pas innocemment et que leur mise en œuvre nécessite le don de soi, qui est une fonction sociale incontournable… Avec vos qualités personnelles et les valeurs qui régentent votre vie, vous avez démontré que vous n’êtes pas le chef temporaire d’une expédition périlleuse et hasardeuse, mais plutôt un entrepreneur, doté d’un sens remarquable de management et d’une capacité redoutable de négociation, permettant de manière habile, d’obtenir par la seule force de la parole, de la discussion et de la consultation, l’assentiment unanime et la solidarité du groupe.

Ce sont toutes ces qualités que vous avez su mettre au service du CNP TOGO…

Pendant toutes ses années, vous avez su rappeler et mettre en exergue dans votre pays, le rôle du Secteur Privé, en tant que principal créateur de richesse et d’emplois, pour le développement économique et social de la nation ».

De grands défis à relever

Le Conseil National du Patronat du Togo avait plongé dans une crise après la réélection controversée du président Kossivi Naku. Une crise à laquelle cette assemblée générale met fin avec l’appui de la FOPAO de l’OIE et du Collège Employeurs du Conseil d’Administration du BIT.

Le président Diagou encourage par conséquent le CNP togolais à regarder vers l’avenir et souhaite un plein succès au nous nouveau président. « Permettez-moi de féliciter au nom des membres de la FOPAO, le Président Élu, Monsieur  Laurent TAMEGNON et de lui souhaiter bon vent, réussite et succès dans sa nouvelle mission, et une bonne collaboration avec le Secteur Public, tout en l’assurant qu’il peut compter sur notre appui et nos conseils pour mener à bien son mandat ».

Laurent Tamagnom pour sa part promet une nouvelle vision d’avenir consacrée à l’amélioration du climat des affaires, au renforcement du secteur privé, pivot du développement économique et social, l’accompagnement des PMI/PME, la promotion de l’emploi et le renforcement de l’intégration régionale.

Selon l’avis du président Diagou, le CNP TOGO aurait besoin en toute diligence d’un plan stratégique triennal de développement pour mettre en œuvre sa nouvelle vision.