lundi 19 novembre, 2018

TOP-BAR
TOP-BAR
UEMOA : LES CRÉANCES INTÉRIEURES SE HISSENT À 27.030,7 MILLIARDS

UEMOA : LES CRÉANCES INTÉRIEURES SE HISSENT À 27.030,7 MILLIARDS

La Note mensuelle de conjoncture de la BCEAO annonce que les créances intérieures dans l’espace UEMOA ont augmenté en juillet de 1.707,8 milliards ou 6,7%, en rythme annuel, pour s’établir à 27.030,7 milliards.
La publication met cette situation en lien avec la hausse des créances sur l’économie et les administrations publiques centrales (APUC). ‘’Le rythme de croissance des créances sur l’économie s’est établi à 8,5% contre 10,2% à la même période de l’année 2017 et 7,1% le mois précédent’’, précise le document.
Il explique que pour l’essentiel, leur progression est tirée par ‘’la hausse des crédits bancaires aux entreprises privées non financières (+1.043,1 milliards ou +10,1%) et aux ménages (+532,1 milliards ou +9,3%)’’.
Le document fait aussi état d’une augmentation des prêts aux sociétés publiques, lesquels ‘’se sont accrus de 398,9 milliards ou 48,6%’’. Les prêts aux sociétés financières non bancaires ont ‘’augmenté de 45,3 milliards ou 8,0%’’.
Les créances nettes sur l’administration publique centrale ont enregistré une hausse de 1,8% en juillet 2018 contre 13,0% à la même période de 2017. Les émissions de la Côte d’Ivoire et du Sénégal en mars 2018 sur les marchés internationaux des capitaux ont réduit leurs recours au marché financier régional, réduisant le rythme de croissance de l’endettement des Etats vis-à-vis du système bancaire’’, relève la Note de conjoncture de la BCEAO. Lire la suite sur le site de l’Agence de Presse Sénégalaise.